Une petite phrase prononcée par la vice-présidente de Gambie lors d’une réunion à huis clos ne va pas faciliter ses relations avec le président guinéen Alpha Condé.

Incident lors du huis clos du 31 janvier, vers 11 h 30. Ignorant les règles de fonctionnement, Fatumata Jallow Tambajang veut intervenir sur un rapport adopté un peu plus tôt. Le nouveau président en exercice, Alpha Condé, lui refuse la parole, en lui rappelant qu’on ne peut débattre à nouveau d’un texte déjà approuvé.

Oubliant de fermer son micro, la vice-présidente gambienne lance alors un « He is crazy ! » que tous les chefs d’État ont entendu, y compris l’intéressé. Se rendant compte de sa gaffe, Mme Jallow Tambajang a d’abord tenté d´expliquer qu’elle avait voulu dire « it’s crazy », avant d’exprimer le souhait de rencontrer le président guinéen pour lui présenter ses excuses.

Alpha Condé a décliné l’offre : « Qu’elle ne s’avise surtout pas de venir me voir ! »

La Rédaction

À lire aussi:

Des militaires camerounais arrêtés au Tchad Neuf militaires du Bataillon d’intervention rapide et deux civils ont été arrêtés à Mayo Kebbi-Est, à près de 300 km au sud de N’Djamena la capitale...
Cameroun-Ligue I : New-Stars piétine, Stade Renard... Suite aux deux rencontres qui se sont disputés le lundi 24 avril 2017 comptant pour les matches en retard de la 11e journée, les statistiques de cette...
Cameroun: des textes législatifs traduits en angla... Une dizaine d’actes, parmi lesquels l’acte OHADA et le nouveau code pénal, ont été remis vendredi aux procureurs généraux près des cours d’appel du No...
Cameroun: 6 millions de puces suspendu en 2014 et...  Au cours des deux dernières années, les opérateurs de la téléphonie en activité sur le territoire camerounais ont dû suspendre environ 6 millio...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close