Toujours à la recherche d’un mari, les femmes au physique très attirant, ont souvent tout pour plaire et obtenir ce qu’elles veulent. Sauf que la plupart d’être elles ne parviennent pas à se marier ni même à rester longtemps dans un foyer conjugale.

La majorité des femmes qui éprouvent des difficultés à se marier et celles qui se marient, mais après un peu de temps, sont renvoyées par leurs maris sont des femmes très belles. Après avoir longtemps joué avec les sentiments des hommes et lorsque vient le moment où l’on désir se marier on n’en trouve pas de mari. Sollicité de toute part par les hommes, la plupart de ces femmes exploitent leurs atouts naturels pour obtenir ce qu’elles veulent. Du coup, elles deviennent orgueilleuses, méprisantes arrogantes envers leurs propres conjoints pour celle qui en ont. Elles sont jolies, belles, élégantes, stylées, elles sont de toutes les formes donc certaines rondes, dodues, mannequins et taillées.

Leurs beautés physiques sont leurs atouts naturels qui leurs conférèrent tout avantage et une capacité à obtenir tout ce donc elles ont besoin. Sauf que les femmes donc la beauté naturelle est exagérée restent majoritairement célibataire. La plupart d’entre elles occupent la deuxième place c’est à dire elles sont les amantes des maris d’autrui. Chez ces dernières c’est le matériel qui prime. Les partenaires sont changés comme des habits lorsqu’on ne va pas avec de multiples autres. Refusant toute demande en mariage, elles n’ont aucune ambition sinon démesurée.

La Rédaction avec exclusif.net

À lire aussi:

USINE D’ABATTAGE AUTOMATIQUE DE POULETS DE B... L'inauguration de l'usine d'abattage automatique de poulet de Bafang dans L'Ouest Cameroun il y a 8 ans avait été accueillie comme une avancée majeu...
Les hôpitaux camerounais sont des malades très mal... Dans la nuit du 09 au 10 janvier 2016, le Docteur Hélène Ngo Kana trouvait la mort à l’hôpital général de Douala. Enceinte, ce jeune médecin attendait...
LA KARI DU JOUR Avec la Nouvelle Expression 
Serge Espoir Matomba : « nous voulons une école in... Le mois de septembre tire bientôt sa révérence, un mois qui par essence est un moment de calvaire pour de nombreux parents camerounais. Ce mois est on...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close