Ils ont gagné une première victoire : le retour de l’internet. Les sécessionnistes comptent aller jusqu’au bout et batailler désormais pour libérer le Cameroun du carcan de la domination coloniale.

Dans les messages diffusés strictement dans les forums de discussions du Consortium, ces derniers avouent qu’ils ne relâcheront rien, qu’ «ils sont en course et qu’ils tiendront fermes jusqu’à la victoire ».

Les sécessionnistes estiment que ce jeudi soir « n’est pas un moment pour célébrer ce qui a toujours été leur droit ». Pour eux, Dieu a forcé le retour de l’Internet aujourd’hui pour leur permettre de se mobiliser davantage pour marquer le 56e anniversaire du vote de l’assemblée générale de l’ONU pour leur indépendance.

« Nous devons encore faire preuve de solidarité envers notre clergé qui s’est tenu avec nous tout au long de cette lutte », lit-on dans le message du consortium qui précise par ailleurs que « ce vendredi, le 21 avril, est le même jour il y a 56 ans, que l’ambassadeur des États-Unis – Zabloiski a félicité les Camerounais du Sud pour leur «détermination».

Poursuivant, ils appellent les camerounais de la région anglophone à sortir en grand nombre pour observer une ville morte demain vendredi 21 avril.
Les sécessionnistes annoncent qu’en ce qui concerne leur clergé l’affaire n’a pas été rejetée et qu’« une nouvelle date a été fixée dans l’esprit de Biya » affirmant que « le gouvernement manœuvre en secret pour déplacer l’affaire à Yaoundé ».

Ils somment « les chrétiens à sortir massivement demain pour envoyer un message clair de la détermination des anglophones ».

Par ailleurs, les sécessionnistes boycottent les Jeux universitaires et font savoir qu’ « ils ne sont pas nécessaires » car leurs « enfants ne vont pas à l’école ».

La Rédaction avec cameroonweb.com

À lire aussi:

Cameroun: Pour avoir critiquer la gestion de Cana... La nouvelle fait le tour des réseaux sociaux depuis un bon bout de temps maintenant, c'est d'ailleurs Ruben Malick Djoumbissie, lui même qui a fait l'...
Déstabilisation de l’Afrique / Une coalition d’ONG... La coalition des 1873 ongs Africaines pour la défense de  l ‘ Afrique et ses dirigeants à décidé de porter plainte contre la France,  Nicolas Sarkozy,...
Edmond Moukala: l’inscription des sites africains ... Pour le directeur Afrique de l’Unesco, la présence des sites africains dans cette très vaste et convoitée liste participe au rayonnement et surtout à ...
Le DG de Proparco en visite officielle au Cameroun... Le directeur général de Proparco, Gregory Clemente, est au Cameroun ce 22 et ce jusqu'au 24 juin 2016 pour rencontrer les acteurs économiques et finan...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close