Selon les sources de camersenat.info sur place à Bamenda, chef lieu de la région du nord ouest Cameroun, la chaîne de radio à capitaux privés Hot Cocoa FM, émettant dans cette partie du pays  été fermée ce mardi, 10 janvier 2017, par les autorités pour «pratique contraire à l’éthique». Il est reproché aux animateurs d’une émission interactive d’avoir aidé à véhiculer des messages de haine contre le pouvoir, mais aussi à l’endroit de la communauté francophone du Cameroun.

Ce programme, selon l’autorité préfectorale qui a pris la décision de suspension provisoire, a aussi aidé à exacerber la tension dans une ville en proie aux émeutes depuis décembre dernier. Pour rappel, Bamenda est en effet, depuis décembre 2016, l’épicentre de la contestation des régions anglophones du Cameroun, où certains activistes exigent le retour à l’Etat fédéral, voire la sécession avec la partie francophone du pays.

BD: camersenat.info

À lire aussi:

Bolloré poursuit France 2 jusqu’au Cameroun Après avoir lui avoir réclamé 50 millions d'euros en juillet dernier, Vincent Bolloré continue de menacer France 2. La chaîne, qui avait diffusé...
Paul Atanga Nji: « Les anglophones ont toujours re... Le ministre chargé de mission à la présidence de la République, secrétaire permanent du Conseil national de sécurité, chef de la délégation permanente...
Confidences: Ce que Victor Fotso penserait d’Yves ... Le patriarche de Bandjoun aurait abordé le sujet de la condamnation de son fils lors d’une entrevue avec le Pr Jean Claude Shanda Tonme. Depuis l...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close