Selon les sources de camersenat.info sur place à Bamenda, chef lieu de la région du nord ouest Cameroun, la chaîne de radio à capitaux privés Hot Cocoa FM, émettant dans cette partie du pays  été fermée ce mardi, 10 janvier 2017, par les autorités pour «pratique contraire à l’éthique». Il est reproché aux animateurs d’une émission interactive d’avoir aidé à véhiculer des messages de haine contre le pouvoir, mais aussi à l’endroit de la communauté francophone du Cameroun.

Ce programme, selon l’autorité préfectorale qui a pris la décision de suspension provisoire, a aussi aidé à exacerber la tension dans une ville en proie aux émeutes depuis décembre dernier. Pour rappel, Bamenda est en effet, depuis décembre 2016, l’épicentre de la contestation des régions anglophones du Cameroun, où certains activistes exigent le retour à l’Etat fédéral, voire la sécession avec la partie francophone du pays.

BD: camersenat.info

À lire aussi:

Cameroun-Multiculturalisme: notre atout maître La diversité linguistique et culturelle du Cameroun apparaît plus que jamais comme une opportunité pour son développement. Qui n’a jamais entendu par...
Cameroun: Suite à son licenciement chez le conseil... Un ancien maitre d’hôtel abusivement licencié chez le conseiller spécial du président Biya, réclame au moins 2,6 millions de FCFA (3963.67 euros). ...
LA FACE CACHÉE DES ÉVÉNEMENTS DE BAMENDA-BUEA DÉVO... Nous avons affaire à une Dynamique d'Insurrection sur Fond de Séparatisme et/ou d'Irrédentisme . Il est clair que les Sécessionnistes sont présent...
Cameroun: la justice ordonne la réouverture d’Afri... Cette décision du juges de référés d’heures à heures du Tribunal de grande instance de Yaoundé attendait, mercredi encore, la rédaction de la grosse e...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close