En Côte d’Ivoire, ce vendredi 13 janvier est un vendredi pas comme les autres. Le ministre ivoirien de la Défense, Alian Donwahi est attendu de pied ferme par les soldats mutins à Bouaké. Seulement voilà, ces négociations sont également suivies de très près par les ex-Forces de Défenses et de Sécurités (FDS).

Selon un communiqué du ministère de la défense, Alain Donwahi se rendra ce vendredi 13 janvier, à Bouaké pour poursuivre les négociations entamées avec les soldats mutins. Le Gouvernement ivoirien par la voix de son ministre de la Défense va devoir convaincre les soldats mutins, sinon trouver un terrain d’entente.  De l’autre côté, ces négociations sont suivis de près par les ex-FDS. Ils menacent de monté au créneau.

Que réclament les soldats mutins ?

Les 5, 6 et 7 janvier derniers, des tirs avaient troublés la quiétude des ivoiriens. De Bouaké, Korhogo, Daloa en passant par Daoukro, jusqu’à Abidjan, des soldats mutins se sont révoltés de fort belle manières. Ils sont au nombre de 8400 et ceux-ci réclament le paiement de leur prime d’Ecomog (5 millions de FCFA chacun et une villa), leur prime mission, une augmentation salariale et de meilleurs conditions de vie au sein des casernes. Un accord aurait été signé entre eux et leur hiérarchie afin de calmé la situation et donner satisfaction à tout le monde.

Seulement voilà, les soldats ne sont pas satisfaits. Ils espèrent que le Gouvernement Gbon coulibaly, trouvera une solution au plus vite à leurs revendications. Hier, jeudi 12 janvier, à la veille de la venue de Donwahi à Bouaké, les soldats mutins se sont manifestés avec des tirs. Ils espèrent que le ministre Donwahi tienne promesse et mette en application ces accords.

Attention aux FDS !

De leur côté, les ex-Forces de Défense et de Sécurité (FDS) suivent également de très près les négociations de Bouaké. Logés dans l’ancien camp d’Akouédo à Abidjan, ils ont attiré l’attention des autorités sur leur situation. Ils dénoncent la manière dont les soldats mutins de Bouaké réclament leur droit. Ils menacent de rentrer en mutinerie si le Gouvernement cède de cette façon aux revendications des mutins. Car selon eux, la prime d’Ecomog est caduque, compte tenu du fait que l’Armée ivoirienne a été réunifiée.

Les ex-FDS estiment que si le Gouvernement compte payer les prime d’Ecomog des soldats mutins, il va devoir en faire autant pour leurs primes des « Haut les cœurs ». Ainsi les négociations entre les soldats mutins et le Gouvernement qui auront lieu ce vendredi 13 janvier à Bouaké, sont très attendues. La Côte d’Ivoire reste suspendu à ce qui sortira du Centre Culturel Jacques Aka de Bouaké. Selon de nombreux observateurs politiques ivoirien, ce vendredi est un « vendredi 13 » de tous les dangers.

La Rédaction avec Imatin.net

À lire aussi:

Watch Full Movie Streaming And Download Special Co... Special Correspondents (2016) HD Director : Ricky Gervais. Writer : Ricky Gervais. Release : April 22, 2016 Country : United Kingdom. Prod...
Côte D’Ivoire-Voici en exclusivité le témoignage d... Le “taximan” qui a transporté les djihadistes à Bassam parle : Comment il a eu la vie sauve ! Qui l’aurait cru ? Les djihadistes ont réussi à s’infilt...
Online Full Movie Sidemen: Long Road To Glory (20... Sidemen: Long Road To Glory (2016) Release : ...
Watch and Download Full Movie Pirates of the Carib... Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales (2017) HDDirector:Joachim Rønning, Espen Sandberg.Producer:Jerry Bruckheimer.Release:May 23, 2...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close