Voici le compte rendu du syndicat national des journalistes  du Cameroun parvenu à notre rédaction.

La réunion tripartite de crise de ce lundi 12 juin au siège du groupe Fadil a abouti à une grande victoire. Prévue pour la signature du PV de conciliation, le PDG, Bayero Fadil qui a personnellement présidé la réunion nous a conduit à un dilatoire.

Toutefois il a pris les engagements suivants :
– Un mois de salaire sera effectivement payé mardi ou mercredi malgré que les entrées escomptées pour honorer cette promesse n’ont pas suivi;
– Le personnel de Camnews 24 qui était en arrêt depuis mars à travers un look out (chômage Technique forcé) reprend du service demain matin, même si la télé n’émettra pas aussitôt ;
– Les camarades ont carte blanche pour se mettre au travail afin de proposer un plan de gestion et de relance de tous les médias du groupe, (jusqu’au recrutement)
– Une procuration sera remis au porte-parole des grévistes (Nyope) pour aller recouvrer les 18 millions FCFA et 49 millions FCFA que doivent respectivement Pullman et Camtel. Ce qui permettra de payer tous les arriérés avec bonus. Il sera accompagné si nécessaire par la hiérarchie dans cette mission

En somme, le Comité de gestion de l’entreprise a été remis à nos camarades. Ils devront faire preuve d’esprit d’entrepreunariat pour autonomiser l’appareil de production.

L’inspection du travail et le Snjc ont jugé que cette issue était louable dans la préservation des emplois. Ceci en lieu et place d’un cassus-beli. L’inspection du travail va rédiger un Rapport de réunion et ensemble nous veillerons sur le respect des engagements du PDG.

Nous avons dit que le Snjc reste disponible pour accompagner les parties dans ce challenge.
Nous avons conseillé nos camarades et les avons exhorté à revenir vers nous en tout temps.
Ils se sont promis de reprendre le travail demain matin par l’évaluation du matériel technique.
Ils prendront au moins 2 semaines pour finir le travail rédactionnel du plan de relance
Le lancement des émissions est prévu dès le début du mois de juillet.
le PDG a pris l’engagement de renforcer le matériel technique si nécessaire.

Le Snjc était représenté par Hilaire Ham Ekoue et Mathieu Nathanael Njog, respectivement V.Pdt et SG.

À lire aussi:

Cameroun: Lydienne Yen Eyoum graciée par le présid... L’avocate francocamerounaise, condamnée à 25 ans de prison en 2014, bénéficie d’une «remise totale de la peine» d’après un décret présidentiel publié ...
BAMBOUTOS FC: UN EXEMPLE À SUIVRE Bamboutos fc joue la première "finale de la coupe du Cameroun" de son histoire ce dimanche au stade omnisports Ahmadou AHIDJO de Yaoundé. L'équipe aff...
CAMEROUN: LES DERNIERS JOURS D’UN CONDAMNE C’est comme cela que l’on pourrait résumer les dernières années d’Yves Michel Fotso en liberté. Comme dans l’ouvrage de Victore Hugo paru en 1829, c’e...
LANGUE SERPENTINE : LE PRÉSIDENT TALON DONNE DES L... Depuis son arrivée au pouvoir, le Président Béninois Patrice TALON est loin des clichés des dictateurs africains embourgeoisés qui dépensent sans com...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close