Le Maroc est l’économie la plus attractive pour investisseurs sur le continent, selon l’édition 2017 de l’indice d’attractivité de l’Afrique publiée par le cabinet d’audit Ernst & Young, ce début mai.

Introduite en 2016, l’AAI (Africa Attractiveness Index) mesure l’attrait relatif des investissements de 46 économies africaines sur la base d’un ensemble équilibré de critères ciblés à court et à long terme. Intitulée «Connectivity redefined», cette dernière édition évalue les progrès réalisés dans les domaines de la gouvernance, la diversification, les infrastructures, les opportunités d’affaires et le développement humain ainsi que la résilience probable des économies dans le contexte des pressions macroéconomiques actuelles.

Ainsi, le dynamisme économique et la position de pays émergent, proche de l’Europe ont fait du royaume chérifien une destination privilégiée des investisseurs en quête d’opportunités d’investissement et d’affaires.

Le Maroc (+1) souffle la première place à la plus grande économie africaine en 2016, l’Afrique du Sud. La nation arc-en-ciel partage désormais la deuxième marche du podium avec le Kenya (+2). A noter également les bonnes places de la Côte d’Ivoire (7e, +2), l’île Maurice (8e, -3) ou le Sénégal (9, +2). Les pays ayant perdu le plus de places sont l’Egypte (8 places perdues), le Bénin et l’Ethiopie (6 places) et la Tunisie (5 places).

L’étude révèle qu’au cours de la dernière année, les grandes économies en Afrique ont attiré plus d’investisseurs étrangers. Collectivement, ces marchés, à savoir l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, le Nigéria et le Kenya, ont attiré plus de 58% des projets d’IDE en 2016.

1-Maroc (+1)

2-Kenya (+2)

2-Afrique du Sud (-1)

4-Ghana (+2)

5-Tanzanie (+7)

6-Uganda (+7)

7-Cote d’Ivoire (+2)

8-Ile Maurice (-3)

9-Sénégal (+2)

10-Botswana (-3)

11-Egypte (-8)

12-Rwanda (-3)

13-Tunisie (-5)

14-Namibie (+1)

15-Algérie (+1)

16-Zambie (+1)

17-Nigeria (-2)

18-Cap Vert (+5)

19-Cameroun (+3)

20-Ethiopie (-6)

21-Burkina Faso (+0)

22-Mozambique (-2)

23-Madagascar (+1)

24-Mali (+4)

25-Bénin (-6)

La Rédaction avec ecofin

À lire aussi:

Distinction: La Fondation internationale Issa Haya... Le « Trophée de la paix 2015 » de la Fondation internationale Issa Hayatou a été décerné au chef de l'Etat camerounais Paul Biya pour ses actions en f...
Procès des anglophones: la liberté provisoire requ... Le juge a entendu, jeudi, les raisons qui poussent les avocats de Fontem Neba, Nkongho Agbor, Mancho Bibixy et 25 jeunes inculpés a demandé leur remis...
Après Hayatou, un Camerounais vise la FIFA Agé de 39 ans, s’il est élu, il va remplacer Issa Hayatou et sera le plus jeune membre du Conseil de la FIFA. Un mois après sa démission de son poste ...
Vers la suppression réciproque de l’obligation de ... Un projet de loi, autorisant le président de la République à ratifier l’accord entre le gouvernement de la République du Cameroun et celui de la Rép...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close