Développement, Innovation, Exchange and Award sont les mots d´ordre du site le plus important du challenge camerounais, le Business & social forum.

Le Business & Social Forum a été créé en 2006 pour ajouter une plus-value formative à un événement qui, au fil des années, attire et réunit de plus en plus d´intellects africains. Le BSF est une plateforme d´échange entre l´élite intelligente, celle du Cameroun en particulier qui évolue depuis lors, dans une logique de partage. L´idée de base est la formation par l´image et la sensibilisation des jeunes étudiants ambitieux ayant développé le talent dans divers domaines. Elle vise à encourager ceux-là qui hésitent encore à se lancer dans le monde de l´entrepreneuriat et à développer l´esprit de créatives et d´initiative individuelle. L´échange de l´information et de la technologie est aussi l´un des objectifs de cette initiative. Les experts dans divers domaines (politique, économique, technique et social) dont l´entreprise est soit basée en Europe ou en Afrique, discutent des stratégies de transfert et de coopération afin de mettre leurs structures au service de l´Etat camerounais. Dans cette logique, les élites représentantes du gouvernement sont présentes pour écouter et apprendre des avancées des soldats de la diaspora et  prendre contact avec ceux-là qui ont déjà des idées novatrices pour développer le pays. Son Excellence Mpay a rappelé que malgré l´importance des projets présentés lors des débats, le BSF a une visibilité très réduite. Il a remarqué que les jeunes portent plus leur attention vers les activités festives, tels la boite de nuit avec 1000 visiteurs la nuit du 13 mai, et les compétions sportives. Il invite donc le team du Forum à mettre plus l´accent sur la médiatisation et la propagande pour faire profiter un plus grand nombre de personne. Il n´a pas hésité à raisonner l´audience sur la nécessité de coordonner les idées et de les adapter à l´Etat médiocre des institutions camerounaises. “Le Cameroun est peut-être riche en matières premières mais il est encore très pauvre” dit-il, les innovations technologiques, les entrepreneurs et activistes, doivent tenir compte de cette réalité pour fédérer leurs projets aux exigences du terrain. Son Excellence a tenu à assister aux deux journées du Forum afin d´être au bain de toutes les avancées et projets des jeunes de la diaspora.

L´avenir appelle le changement et la BSF-Team est prête à relever le défi. Les années à venir réservent donc de très grosse surprise. Nous invitons juste les uns et les autres à profiter de tout ce que le challenge leur offre. Car “il y a un temps pour tout” et nos jeunes entrepreneurs l´ont bien compris.

Dolly Afoumba; BSF, envoyée spéciale Camersenat. Info.

À lire aussi:

Douala: quatre jeunes interpellés pour un viol col... Les concernés, parmi lesquels figurent deux adolescents de 16 ans, sont détenus depuis mardi au Groupement mobile d’intervention de Bonanjo. Accusés...
Dernière heure – Crise de Bamenda: Paul Biya... La crise qui secoue la partie anglo-saxonne du Cameroun donne des goûtes de sueur froide au Régime de Yaoundé. Nous apprenons à l'instant de sources b...
Download and Watch Full Movie mother! (2017) mother! (2017) Duration 121 mins Genre Drama, Horror. In Cinemas September 13, 2017 Language English. Country United States of A...
Cameroun: l’ART bientôt doté d’un siège social... Les travaux de construction ont été confiés à un consortium marocain formé des société Erdem et BTP Somaf. Coût de l’ouvrage 13,5 milliards de FCFA po...
loading...
Share.

About Author

2 Comments

  1. plutôt un challenge plus constructif d’idées serait mieux.. cet à dire en inverssant les priorités. cela ammènera d’autres camerounais de la diaspora ,surtout en france, en à être plus consciente, et non plus de suivre principalement la logique d’une festivité.

Votre commentaire

Close