C’est une grande première de regarder hors les frontières du Cameroun et grâce à la Crtv et Facebook le défilé du 20 mai de cette année 2017 à Yaoundé. Ce regard lointain permet une analyse froide de l’organisation de cette fête symbole de l’unité nationale.

La fête de l’unité nationale doit garder tout son sens et sa portée. Ce sont donc des symboles unificateurs et non clivants qui doivent être exprimés comme l’armée nationale.


A cet effet , le défilé des partis politiques doit simplement être banni. Tous les camerounais ne militent pas dans des partis politiques et ce n’est pas obligatoire d’y appartenir. Leur présence aurait pu encore trouver de justification au temps du parti unique contraignant et là même encore c’était un abus sur les droits et libertés citoyennes . Cette image des partis défilant aux différents défilés du 20 mai s’étant certainement inspirée de la Chine avec son parti unique sous le regard des apparatchiks du parti communiste fait désormais ringard et n’entre pas dans la modernité à laquelle notre pays doit s’arrimer.


En outre cette image des membres du gouvernement , autorités institutionnelles et administratives se mettant tous debout pour saluer l’arrivée de la première dame a peu avant le Chef de l’Etat ne correspond pas au protocole de la République . Surtout qu’une telle posture ne leur a certainement pas été demandée par cette dame encore moins son époux si rigoureux dans le respect de l’autorité de l’Etat et des institutions qui l’incarnent.


Cette vieille garde qui croit au don d’ubiquité des salamaleks et dont la présence à la tribune présidentielle a fortement marqué les esprits sur cette absence de transmission générationnelle de la gestion des affaires de l’Etat, devra comprendre que le Cameroun est de pus en plus regardé à l’extérieur et que certains comportements éminemment obsolescents ne méritent plus d’être observés . L’attraction d’un pays dépend aussi des images qu’il communique au monde entier.


On pourrait encore dire davantage sur le défilé civil de la jeunesse qui pourtant à sa journée le 11 février de chaque année ou ce passage curieux des élèves de l’ENAM tout en costume cravates défilant au pas militaire qui m’a fait simplement pouffer de rire. Tellement c’était insensé et ridicule. Néanmoins ce passage de la jeunesse estudiantine reste tolérable, car on ne change pas d’un seul coup certaines habitudes cloutées dans la conscience nationale.

À lire aussi:

PAUL BIYA, TU ES FACE À L’HISTOIRE Monsieur le président Biya, vous avez déclare être celui dont le peuple Camerounais retiendra qu'il aura apporté la démocratie. Mais également vous av...
Gabon-Remaniement gouvernemental : 3 nouveaux mini... C'est un communiqué de la présidence du Gabon qui informe  ce 9 janvier que le Gouvernement de la République est remanié ainsi qu'il suit. Ministre d...
Online Full Movie Polaroid (2017) Polaroid (2017) Release : 2017-12-01 ...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close