Après huit ans passés à la Maison Blanche, Barack OBAMA prononce aujourd’hui son discours à Chicago, comme Président des États-Unis , avant de faire ses adieux le 20 janvier prochain. Premier Président noir de l’histoire de la Maison Blanche, son style de showman , élégant, galant, éloquent, amusant, font l’unanimité. Mais son bilan divise.

Il est donc temps de le scruter point par point, en commençant par l’ état des lieux de l’économie avant son entrée et à la porte de sortie de la Maison Blanche.

Quand OBAMA prend les commandes , la Bourse venait de s’effondrer et 87% d’ Américains jugent que le pays ne peut pas se relever du déclin. Les banques sont en faillite. La pauvreté est en hausse. Le taux de chômage oscille entre 8 et 9%. La croissance est strictement négative. L’industrie automobile est en agonie et en cessation de paiement. Les États-Unis sont dépendants du pétrole étranger.


Aujourd’hui le chômage a baissé à 4,5%. Les États-Unis sont le seul pays de l’ OCDE où fleurissent les emplois.Les banques américaines sont les plus florissantes du monde. General Motors, Ford, Chevrolet , recrutement et font prospérer l’industrie automobile. Ils sont devenus les premiers producteurs et exportateurs de pétrole.


La récession a pris fin aux États – Unis en juin 2009. Seul bémol, la croissance n’a jamais atteint le seuil de 3%. Au dernier trimestre 2015, elle était de 0,9, puis est descendue à 0,8% au premier trimestre 2016, avant de remonter à 1,1% au deuxième trimestre . Ce qui fait dire aux millions d’ Américains que la fin de la récession n’a pas amélioré leur vie.

Verdict: OBAMA gagne le procès en donnant un dernier coup aux accusateurs :《 tout allait mal quand je suis arrivé, cela va beaucoup mieux que si je n’avais pas été au pouvoir 》.


J. REMY NGONO
En plus, quelle classe!

À lire aussi:

Le Galatasaray se sépare du Camerounais Aurélien C... Le défenseur central camerounais Aurélien Chedjou n’a plus de club désormais. Et pour cause la direction du club turc Galatasaray vient de résilier so...
L’économiste Camerounais Célestin Monga nommé vice... La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé le 10 juillet 2016, la nomination de l’économiste camerounais Célestin Monga, au poste de vice-pr...
Cameroun: Abel Elimbi Lobe et les 14 millions dans... En 2007, à la suite des élections municipales, le Social Democratic Front (SDF) décide de déposer un recours pour annulation des résultats des votes d...
CAN 2017: un levier de croissance pour le Gabon  La 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) qui se tient cette année en territoire gabonais, est une véritable opportunité d...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close