La Première Dame a fait sa première déclaration à la presse depuis que son époux ait contesté les résultats des élections. Madame Zeineb Yahya Jammeh, a exprimé, aujourd’hui plus que jamais, son soutien infaillible et son amour pour le président Jammeh.

Yaya Jammeh peut compter sur l’appui et le soutien de sa femme dans ce moment flou où des voix se lèvent afin qu’il quitte le pouvoir et qu’il rende des comptes à la nation gambienne.

Yaya Jammeh qui dit attendre la décision de la Cour suprême devant statuer sur son recours en mai 2017, aura ainsi un soutien de taille à ses côtés pour ces cinq prochains mois qui s’annoncent longs.

«Je crois qu’en tant que citoyenne loyale de ce pays, en tant que première dame, comme une mère, comme une sœur et comme une fille, il est très important que nous défendons nos droits «, a t-elle souligné.

Selon elle, il faut un gouvernement très fort et un leader très dévoué pour être en mesure d’assurer la paix et la stabilité dans un pays. Elle voit le Président Jammeh comme détenteur de telles qualités.

La Première Dame a indiqué que la Gambie a réalisé beaucoup de choses au cours des dernières années, et il y a encore beaucoup à faire et à réaliser. «Il est jamais parfait, mais il est très important de reconnaître le positif. Il est important de dire ce qui est négatif, mais ne jamais oublier de reconnaître ce qui est positif aussi», a déclaré Madame Jammeh.

La rédaction avec Senenews

À lire aussi:

Cameroun-Extrême-Nord: la fermeture plane sur 600 ... La mesure qu'envisage le gouverneur de la région, Midjiyawa Bakari, intervient dans un contexte d’extrême vigilance face à la récurrence des attaques ...
Un français à la tête du patronat camerounais Armel François, directeur général des Plantations du Haut-Penja (PHP), a été désigné ce jeudi, président intérimaire du Groupement inter patronal du C...
CAMEROUN: LE PRÉSIDENT DE L’ADDEC BATOUM THIERRY A... L’Association pour la défense des droits des étudiant.e.s du Cameroun (Addec) porte à la connaissance de la communauté estudiantine, à l’opinion natio...
La Côte d’Ivoire rattrapée par son passé Même si les situations du Burkina Faso de 2O14 et de la Côte d’Ivoire de 2017 ne sont évidemment pas comparables, Blaise Compaoré pourrait être un c...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close