La nomination d’Edouard Philippe à Matignon est une clarification politique sans précédent et acte la recomposition de la vie publique française.

Il y a encore quelques mois, Edouard Philippe, Député LR, pilier de l’équipe d’Alain Juppé, prétendait offrir une alternance à la politique de Français Hollande. Finalement, il assurera la continuité du bilan socialiste.

En réalité, le nouveau Premier Ministre d’Emmanuel Macron, partage, comme la quasi-totalité des dirigeants Républicains, le projet politique du nouveau Président socialiste.

Les masques tombent : l’appel à voter au 2nd tour de l’élection présidentielle pour l’ex-conseiller de François Hollande n’avait pas pour but de faire barrage à Marine Le Pen mais plutôt de soutenir le projet de M. Macron.

Philippe Séguin, dans une déclaration restée célèbre, affirmait que “la droite et la gauche étaient devenus les détaillants du même grossiste, l’Union européenne”.

Après avoir mené pendant 20 ans à tour de rôle la même politique de soumission à Bruxelles, les deux détaillants à bout de souffre se regroupent dans le même gouvernement.

Les dirigeants Républicains trahissent une fois de plus leurs électeurs et permettent à une gauche pourtant minoritaire dans le pays de se maintenir au pouvoir.

J’appelle les nombreux militants et les électeurs “Les Républicains” sincères, écœurés par cette trahison, à rejoindre Debout la France pour réunir la grande famille gaulliste et républicaine.

Désormais, les électeurs “Les Républicains qui ne veulent pas signer à nouveau un chèque en blanc à Emmanuel Macron pourront porter leurs suffrages aux prochaines élections législatives sur les candidats de Debout la France.

Le nouveau clivage politique est désormais entre ceux qui croient en l’indépendance et au redressement de la France et les mondialistes soumis à l’Europe de Bruxelles.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout la France

À lire aussi:

04 mars 1960 : 56 ans que la toute première consti... Ce 04 mars 2016, cela fait exactement 56 ans que la première constitution du Cameroun est promulguée. Promulguée par Ahmadou Ahidjo, cette constitutio...
Scandale de pédohpilie: mystérieux décès de 11 prê... C’est un climat de peur qui semble avoir gagné les esprits en service à l’Archidiocèse de Bertoua, dans la région de l’Est. Et pour cause, dans la nui...
CAMEROUN: LE CFA ET LA BINARISATION Une fois de plus, le débat du CFA est revenu sur la table, et une fois de plus, les Camerounais se sont dispersés dans des positions antagoniques, les...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close