En réaction à  leur préavis de grève annoncée pour le 27 mars, le ministre des Enseignements secondaires a dit avoir saisi son homologue des Finances pour apporter une solution aux problèmes posés par le collectif

Le jeudi 9 mars dernier, Ernest Massena Ngalle Bibehe, a répondu au préavis de grève à lui adressé le 27 février par le collectif des enseignants indignés. Ceux-ci avaient formulé une série de griefs, notamment sur l’inefficacité de leur prise en charge après leurs sorties des écoles normales,  le paiement des rappels,  la longue attente des salaires, entre autres.Fort de ces plaintes, les milliers d’enseignants indignés ont menacé d’entrer  en grève le 27 mars.

Pour calmer le jeu, le Minesec a réagi en faisant savoir que les préoccupations portées à son attention sont désormais les siennes. Le membre du gouvernement informe également le collectif qu’il a saisi son collègue du ministère des Finances pour un traitement plus diligent du dossier en attente. Pour justifier les lenteurs décriés, Ernest Massena Ngalle Bibehe accuse les dysfonctionnements de l’application Antilope dont la validation Trésor fait défaut depuis huit mois. Antilope est l’un des systèmes de gestion des ressources humaines et de la solde de l’Etat.

En outre, le Minesec se propose de porter les préoccupations soulevées par les enseignants indignés à l’attention du comité ad-hoc inter-ministériel chargé d’apporter des solutions durables aux problèmes des enseignants. « Pour le moment, ce ne sont que des mots », rétorque Jack Bessala, le porte-parole du collectif des enseignants indigné, qui attendent de voir les choses évoluer jusqu’à la date prévue de la grève le 27 mars. Ils prévoient également de faire un sit-in devant le Minesec si tous leurs problèmes ne sont pas réglés avant cette date.

 

À lire aussi:

Cameroun : une femme major de la 35ème promotion d... Le chef de l’Etat, chef des armées, Paul Biya, a présidé la cérémonie de remise des épaulettes à la 35ème promotion « Paix et émergence » de l’Ecole m...
La femme africaine à l’honneur pour le film d’ouve... « Frontières », un sujet sur les femmes africaines par une femme africaine a reçu un accueil chaleureux des spectateurs lors de la projection inaugu...
Cameroun: Qui a assassiné Tchundjang Pouemi Joseph... Le 27 décembre 1984 mourrait à Yaoundé le professeur Joseph Tchundjang Pouemi. Il a 47 ans - au Cameroun on vient alors de vivre un changement politiq...
Cameroun- Concours à la police : Voici ce qui s’es...  Les résultats définitifs ont été publiés vendredi dernier. Mais l’on dénonce des tripatouillages. Les résultats définitifs de concours ...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close