Le catalogue des tragédies similaires est bien fourni au Cameroun. Dans bien des cas, l’opinion n’a presque jamais été éclairée.

« L’Eglise des Martyrs au Cameroun, Enquête sur une rivière de sang non élucidée ». En publiant, en début 2017, chez l’Harmattan, un livre frappé de ce titre, Léger Ntiga était loin de s’imaginer qu’au cours de la même année, un autre dignitaire de l’Eglise catholique romaine allait mourir dans des circonstances troubles. En prenant pour angle d’attaque la mort qui a ne cesse de promener ses rayons et ses ombres dans cette famille religieuse, le journaliste camerounais aurait certainement élargi son échiquier d’analyse. A son actif tout au moins, l’ancien rédacteur en chef du quotidien Mutations a permis au sujet de réinvestir l’espace public.

Plus qu’un fait divers

Au-delà, c’est de ces « morts suspectes » de prélats catholiques exerçant au Cameroun qu’il parle. Et face à celle qui est venue « enrichir » le catalogue le 02 juin dernier, on s’émeut une fois encore. L’émotion bloque la réflexion parce que la disparition louche d’un prêtre n’a rien d’un simple fait divers. On se tait très souvent à défaut de plonger dans des histoires sordides.

«Il y a de nombreux trous noirs dans chaque cas. L’on se perd  en conjecture à propos des pistes confuses, des dits, non-dits, affirmations et accusations sur les commanditaires, les tueurs et mobiles des assassinats», avance l’abbé Corentin Ndzié. Pour le curé de Ekut (Mefou-et-Afamba), c’est le parquet qui constitue le premier « trou noir». L’instruction bouclée, le procureur peut d’abord décider de classer le dossier sans suite pour éléments insuffisants. «Un jour, un ami magistrat m’a confié que ce sont des affaires difficiles à juger», confesse-t-il.

C’est en tout cas ce que soutenait Mgr Santos Abril y Castttelo, alors Nonce apostolique au Cameroun. « C’est que parmi tous les cas de meurtres de personnes d’Eglise, seulement en une occasion, on a obtenu un peu de clarté et de justice. Dans les autres, même lorsque nous avons demandé des informations sur les enquêtes, jamais, nous n’avons obtenu des explications réelles et convaincantes. Il semblerait qu’on a voulu couvrir avec le silence toutes ces situations pénibles. Mais notre silence intermittent ne signifie pas que nous avons oublié, ou que nous renonçons à notre droit de demander que lumière soit faite dans chaque cas, et qu’on nous informe dûment. Même dans des cas où il y avait des pistes assez claires, on ne nous a pas donné la moindre explication», tonnait-il au cours de son homélie à la messe des obsèques du Père Mveng.

Défense

Et si les enquêtes sont un panthéon réservé aux seuls spécialistes, ceux-ci relèvent quelques obstacles à l’éclatement de la vérité. Laquelle d’après eux, est largement tributaire des éléments matériels. « Ils peuvent fournir une série de données objectives : un cadavre, une façon de tuer, un lieu et une date, un scénario probable de passage à l’acte, etc. C’est d’abord sans surprise que l’on relève, dans ces affaires non élucidées, l’absence d’indices matériels récoltés sur la scène de crime et mettant directement sur la piste d’une ou plusieurs personnes », soutient un magistrat. Il ajoute: «Dans deux cas, la présence d’empreintes digitales ou génétiques n’a rien donné, ces dernières étant inconnues des fichiers nationaux. En réalité, nous l’avons déjà vu, ces indices «nominatifs pourrait-on dire, sont rarissimes. Dans le travail sur la scène de crime, il s’agit en réalité de récolter des indices qui ne prendront valeur de preuves qu’à partir du moment où le scénario sera par ailleurs établi. Ceci confirme d’une autre façon le caractère essentiel et pourtant non déterminant du travail sur la scène du crime. Reste donc que, quand ces éléments font totalement défaut, l’enquête est soit bloquée, soit sérieusement contrariée».

La Rédaction avec le journalintégration

À lire aussi:

Immigration, avortement, mariage homosexuel… ce qu... Dans sa première interview accordée depuis son élection à la présidentielle américaine, Donald Trump s'est employé à afficher sa fermeté sur les thème...
ACCUSE, MEBE NGO’O, LEVEZ-VOUS La société est organisée sur des lois et des règles. Ces normes régulent la conscience collective, l’organisation sociale et le vivre ensemble. Mais p...
Cameroun-Afp: Tous les anniversaires ne sont pas d... Communiqué de l'Alliance des Forces Progressistes(AFP) Tous les anniversaires ne sont pas des occasions de fête ou de réjouissance. En ce samedi 2...
Download and Watch Full Movie Blade Runner 2049 (2... Blade Runner 2049 (2017)Duration163 minsGenreAction, Mystery, Science Fiction, Thriller.In CinemasOctober 4, 2017LanguageEnglish.CountryUnited States ...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close