Le Cameroun identifie à nouveau ses abonnés aux télécoms pour renforcer sa sécurité

 Les opérateurs des télécommunications MTN, Orange, Nexttel et Camtel- installés sur le territoire du Cameroun procèdent depuis la semaine dernière à une nouvelle identification de leurs abonnés. Des SMS sont envoyés aux consommateurs avec consigne de se rendre dans une de leurs agences muni de l’original et d’une photocopie de la carte nationale d’identité en cours de validité.

La mesure régulatrice a été relancée au regard du contexte sécuritaire dans lequel se trouve le Cameroun. Les attentats du mouvement terroriste Boko Haram ont obligé les autorités nationales à prendre des dispositions préventives à tous les niveaux. A Yaoundé, un grand engouement n’est pas encore constaté dans les agences commerciales des opérateurs télécoms. Dans les SMS envoyés aux abonnés, les opérateurs indiquent clairement que passé le 19 août 2015, l’abonné télécom qui ne se sera pas fait identifié ou qui n’aura pas renouvelé son identification initiale verra son numéro suspendu.

Contrairement au laisser aller observé lors de l’opération initiale d’identification des abonnés aux télécoms, conduite en 2009 par le ministère des Poste et Télécommunications (Minpostel), il semble qu’au regard des pressions sécuritaires actuelles, les menaces de résiliation de ligne seront fermes. Les habituelles prorogations de délais ne seront pas accordées.

À lire aussi:

Résultats du Référendum constitutionnel : Youssouf... Vrai ou faux, l'opposition avance un faible de participation du vote référendaire avec un taux allant de 3 à 5%.Ce en faisant fi des résultats que la ...
Le crocodile “fétiche” de Yahya Jammeh... L’ex-président gambien Yahya Jammeh n’a pas seulement perdu le pouvoir. Il vient de perdre un compagnon fidèle. C’est son crocodile blanc. L’animal, q...
LA PÉDÉRASTIE SECTAIRE, LE MAL DU CAMEROUN Un jeune homme d’une quarantaine d’années, vient d’être enterré à Yaoundé. Nous l’appellerons T. Un de plus, un de trop. De quoi souffrait-il ? Des ...
Fusillade à la brigade de gendarmerie de Mboppi: ... Pendant plus de huit heures, un présumé malfrat a tenu tête aux gendarmes  du groupement d’escadron mobile n°2 de Mboppi.25 coups de feu au total ti...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close