En marge de la conférence de presse d’avant match (Union de Douala-Bamboutos de Mbouda) qui s’est déroulée au quartier Akwa à Douala, le responsable marketing et communication de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun(Lfpc) a accordé un entretien à la presse pour éclairer le public sur le nouveau partenariat entre la ligue et la société de téléphonie mobile (MTN) dont le retour effectif au sein du championnat est annoncé au cours de la 14e journée de ligue I  et sur l’augmentation du prix des tickets d’accès au stade pour le top match Union-Bamboutos.

Rodrigue Djengoué : Vous êtes le responsable de la communication de la ligue de football professionnel il y a un partenariat qui vient d’être signé avec MTN Cameroun. Quel est votre sentiment ?

Tong Richard : La fierté, un ouf de soulagement mais surtout d’un travail qui a été bien accompli  et nous pensons que désormais nous sommes crédibles, parce que si MTN  s’attache les services de la ligue, sa veut dire que la ligue est également leader dans son secteur qui est le football professionnel au Cameroun.

RD : On n’a entendu au début de la saison que MTN était déjà annoncé et c’est à la 14e journée qu’elle intervient. A quoi est dû ce retard ?

Tong Richard : Ecoutez pour négocier un contrat d’un milliard de francs Cfa j’avoue que sa ne se fait pas en un jour. C’est depuis six mois environ que nous négocions avec cette firme. Aujourd’hui, les deux parties ont vu ce qui était meilleur pour chacune et on n’a décidé de faire ensemble.

RD : Est-ce qu’on peut revenir sur la nature de ce partenariat ?

Tong Richard : C’est un contrat de sponsoring sur 3ans pour une participation d’un milliard par saison. Evidemment il est possible que cela soit réévalué au cas où la ligue n’arrive plus à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. C’est un partenariat dans lequel des fonds ont été  fournis par MTN Cameroun à la ligue et aux clubs. C’est la raison pour  laquelle nous pensons que la ligue va s’atteler  à ce que cela soit bien fait, que l’image de MTN soit respectée, valorisée. Mais surtout que le championnat pour lequel MTN a accepté d’être partenaire soit un championnat  qui fédère tous les camerounais ; et surtout permettre que les jeunes puissent éclore dans leur talent, dans leur activité et surtout que leur condition de vie soit améliorée.

RD : Quel est le secteur d’activité dans lequel MTN va s’investir ?

Tong Richard : MTN s’investi sur trois axes. Première axe c’est au niveau des clubs à travers les subventions. Deuxième axe c’est au niveau de la promotion de ces talents locaux à travers la remise des primes en fin d’année. Troisième axe MTN contribue à améliorer la compétition de la ligue. Et cette amélioration passe par les conditions des arbitres. Notamment  en termes de conditions de travail. Mais aussi la santé des joueurs. Donc tout sa rentre dans la dynamique à trois axes. D’abord les clubs avec la subvention, ensuite les joueurs en rapport avec la promotion de leur talent et leur prime et enfin la ligue.

RD : Venons en à la journée de demain quels sont les autres aspects soumis au public en dehors du match de football qui se joue entre Union et Bamboutos ?

Tong Richard : Nous avons prévu beaucoup d’animation. Dans ces animations il y aura les groupes de danse traditionnelle, mais aussi les artistes de renom comme Mathematik de petit. Il faut que les supporters viennent voir la curiosité qu’il y aura  au stade demain. C’est un match qui ne sera pas comme les autres matchs. C’est un match qui aura beaucoup d’émotion, qu’on n’a jamais vu dans le football parce que MTN fait les choses en grand et la ligue aussi a appris à faire les choses en grand désormais.

RD : Les prix des tickets d’accès au stade  font l’objet de beaucoup de commentaires. Quel mot à l’endroit du public ?

Tong Richard : C’est parce que les gens ne savent pas. Il faut leur dire que les prix ont été revalorisés pour un souci de rentabilité. Pour la ligue, c’est l’occasion pour elle d’aider ces supporters à financer les clubs à travers la billetterie. Vous savez que de plus en plus il y a les leaders qui se lèvent pour acheter les billets en centaine pour les offrir aux jeunes de leur communauté, aux jeunes étudiants et élèves pour qu’ils viennent supporter leur équipe. Nous pensons que nous avons l’opportunité d’appeler, d’inviter les gens, les spectateurs, les camerounais à venir supporter les équipes mais surtout à contribuer modestement en donnant 1000F, 2000 et 3000Fcfa pour le développement des activités du football.

                                                        Propos recueillis par Rodrigue Djengoué

 

À lire aussi:

Les travaux d’aménagement du Lac municipal pourrai... L’hôtel cinq étoiles prévu dans la première phase du projet devrait être opérationnel en 2019, pour la CAN qu’abritera le Cameroun. Le projet d’amé...
DISCOURS SUR LE TRIBALISME AU CAMEROUN Le défi majeur auquel les camerounais seront incontestablement confrontés dans les prochains mois ce sera celui de la division ethnique. Nous avons ...
CAN U20 : Les lions juniors qualifiés Après avoir manqué les deux dernières éditions de la CAN U20, le Cameroun sera présent lors de la prochaine édition. Les hommes du sélectionneur Ashu ...
Les 5 signes majeurs de l’esclavage mental Les chaînes de l'esclavage furent enlevées il y a plus d'un siècle, et la législation adopta l'abandon des chaînes juridiques qui liaient les Noirs de...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close