Le président du Tribunal de grande instance du Moungo a été victime d’une mort subite survenue dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’il se rendait à l’hôpital. Le magistrat de 4e grade, Moïse Mba Asseko n’est plus. Il est décédé dans la nuit du 06 au 07 janvier 2017 de mort subite.

Le drame est survenu alors que ce dernier se dirigeait à l’hôpital à bord de sa voiture après un premier malaise. Le défunt laisse plusieurs enfants éplorés. En décembre 2014, Moïse Mba Asseko est nommé président du Tribunal de grande instance (TGI) du Moungo, dans la région du Littoral, sur une décision du président de la République, Paul Biya.
Avant sa nomination, il assumait les fonctions de président des tribunaux de première et grande instance à Bafang, dans la région de l’Ouest. En 2010, alors qu’il était encore magistrat de 3e grade, Moïse Mba Asseko a occupé le poste de chef de service des notaires, à la Direction des professions judiciaires du ministère de la justice à Yaoundé. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de son malaise.
La Rédaction

À lire aussi:

ZONE FRANC CFA : LA BEAC A DECIDE DE FABRIQUER EL... C'est une nouvelle qui va en surprendre plus d'un, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) vient de lancer des appels d’offres pour l’acquisi...
CAN 2017 : Bassogog, meilleur joueur de la CAN http://mensclub24.ru/ Do not change these fields following Présidentielle au Gabon : le recours contre Ali Bo… ...
Ouattara donne un délai à Gbon Coulibaly pour form... Amadou Gbon Coulibaly a été nommé Premier Ministre, par decret présidentiel ce mardi 10 janvier. Il succède ainsi à Daniel Kablan Duncan, qui a été ...
LES PIEDS DU CAMEROUN NE TOUCHENT PLUS LA TERRE ! Les nouvelles qui viennent de Brettons-Woods ne sont pas bonnes, mais alors, pas du tout bonnes ! A la manière du policier tirant le très regretté Jea...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close