Le président du Tribunal de grande instance du Moungo a été victime d’une mort subite survenue dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’il se rendait à l’hôpital. Le magistrat de 4e grade, Moïse Mba Asseko n’est plus. Il est décédé dans la nuit du 06 au 07 janvier 2017 de mort subite.

Le drame est survenu alors que ce dernier se dirigeait à l’hôpital à bord de sa voiture après un premier malaise. Le défunt laisse plusieurs enfants éplorés. En décembre 2014, Moïse Mba Asseko est nommé président du Tribunal de grande instance (TGI) du Moungo, dans la région du Littoral, sur une décision du président de la République, Paul Biya.
Avant sa nomination, il assumait les fonctions de président des tribunaux de première et grande instance à Bafang, dans la région de l’Ouest. En 2010, alors qu’il était encore magistrat de 3e grade, Moïse Mba Asseko a occupé le poste de chef de service des notaires, à la Direction des professions judiciaires du ministère de la justice à Yaoundé. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de son malaise.
La Rédaction

À lire aussi:

Gabon: Déclaration du Président de la République &... Mesdames et messieurs. Mon amour pour le Gabon, le rapport qui me lie à lui depuis tant d’années, m’avaient amené à proposer un double projet pour le...
Afrique-Politique: Suspension de l’intervent... Après avoir annoncé que ses troupes sont entrées en sol gambien jeudi pour déloger le président sortant Yahya Jammeh, la Communauté économique...
La CAF, satisfaite du déroulement de la CAN fémini... Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, a exprimé mardi, 29 novembre 2016, la satisfaction de la CAF au sujet du d...
CAN 2017: les Lions en regroupement à Yaoundé Les joueurs ont pris leur quartier à l’hôtel Mont Fébé pour le stage préparation à la compétition prévue du 14 janvier au 05 février. En vue de prép...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close