La rencontre comptant pour la 25e journée du championnat de football de première division qui s’est disputée au centenary stadium de Limbé opposant les nouvelles stars de Douala à Unisport du Haut-Nkam  s’est soldée sur le score nul et vierge de (0-0). Au terme de cette rencontre, Laurent Djam le coach de New-Stars nous a livré ses impressions.

Djam Laurent entraineur de New-Stars de Douala quelle impression après ce match ?

Djam Laurent : Déception totale ! Déception par ce qu’on  n’a pas gagné le match. Mais satisfaction parce qu’on n’a dominé de bout en bout  le match où l’adversaire n’a même pas pu tirer une fois dans les buts. Mais on se procure toutes les occasions jusqu’au penalty. Malheureusement la dure loi du foot n’a pas voulu qu’on puisse l’emporter aujourd’hui. Je crois que c’est la dure loi du football.

Qu’est-ce qui n’a vraiment pas marché ?

Djam Laurent : Beh le but. Je crois que les joueurs ont tout mis mais il nous a manqué le but. Il nous fallait mettre au fond. Les gars ont tout donné. Il faut les encourager. Ils ont tout donné, ils ont poussé. On n’a mérité le penalty, on n’a mérité de marquer un peu plus tôt. Malheureusement aujourd’hui les chances n’étaient pas pour nous. C’est ça la dure loi du foot. Il faut retourner très vite et travailler dur.

                                                                               Propos recueillis par Rodrigue Djengoué

À lire aussi:

France: des lycéens manifestent contre l’expulsion... Des élèves du lycée Marcel-Pagnol se sont mobilisés vendredi matin, sans bloquer l’accès aux cours, en faveur de leur camarade Ingrid menacée d’expuls...
Cameroun : les américains déconseillent a leurs re... Security Message for U.S. Citizens: Demonstrations in Northwest and Southwest Regions Nov 21 – 23 The U.S. Embassy informs U.S. citizens that strik...
LA FRANCE PERD LA FINALE DE PING- PONG AU GABON CO... La Commission Électorale Nationale Autonome et Permanente ( CENAP), a validé la réélection d' Ali BONGO comme Président élu du Gabon. Une désillusion ...
COMMUNAUTÉ URBAINE DE YAOUNDÉ : ARNAQUE, AGRESSION... Les populations de la capital politique sont de plus en plus victime de la brutalité extrême et de l’arrogance des « Voyous » qui constituent ce corps...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close