Auteur du deuxième but de la rencontre Union vs Colombe, le dossard 10 des nassaras a accepté de répondre à nos questions après la victoire de son club sur le score de (2-0).

Rodrigue Djengoué : Vous avez marqué, votre  match était très difficile, vous-mêmes  on vous a très peu vu, et puis on vous a retrouvé sur ce but. Vous avez senti le poids du match ?

Clarence Bitang : C’est vrai comme vous le dites, le match était un peu dur. Colombe est une bonne équipe. Je pense qu’elle venait aussi pour gagner le match. C’est quand même le début de la phase retour. Il faut bien commencer.  Donc le match était difficile. Ils ont un peu gardé le ballon. Je crois qu’ils nous ont malmenés beaucoup plus en première mi-temps. Après avec toutes les consignes des coachs, nous sommes revenus avec un nouveau mental et c’est pour sa que la deuxième mi-temps était différente.

RD : Qu’es-ce qu’on vous a dit pour la seconde mi-temps ?

Clarence Bitang : Pas grande chose. Les coachs nous ont fait comprendre que c’est nous le problème. Qu’on les laisse jouer et que voilà il faudrait qu’on aille à fond sur les actions. Donc c’est ce qu’on n’a fait en deuxième mi-temps et voilà le résultat a suivi.

RD : Quel sentiment après avoir marqué un but comme celui-ci ?

Clarence Bitang : Bien évidemment je suis très content. J’avais bien envie de marquer aujourd’hui, puis que c’était le début de la phase retour. Et voilà je marque un but comme sa je suis vraiment très content.

                                                               Propos recueillis par Rodrigue Djengoué à Douala.

À lire aussi:

Cameroun: des familles autorisées à voir des présu... Une quarantaine de personnes, représentant 14 familles, seront autorisées à rendre visite entre mardi et jeudi prochains à 24 détenus présumés membres...
Canada : Un Canadien menace le Gouvernement du Can... C’est l’histoire de ce début de semaine sur l’ile de Montréal la métropole économique de la province du Québec au Canada. Elle est signée de François ...
Mort de Mgr Bala. Vérités et mystères Sous la supervision du procureur général près la Cour d’appel du Centre, Jean Fils Ntamack, l’enquête sur la mort «suspecte» de l’évêque de Bafia, Mgr...
CAMEROUN-POLITIQUE : LE RDPC SE PENSE A DOUALA C’était à l’occasion d’un séminaire d’information et de sensibilisation à l’intention des délégués du parti des flammes de l’Afrique centrale, ouvert ...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close