Avec un taux de réussite de 60%, cette partie du Cameroun a détrôné la région du Nord-ouest qui occupe désormais la 4ème place.

Depuis 48 heures, les résultats du baccalauréat d’enseignement général sont connus dans l’ensemble du territoire camerounais. Dans les familles des lauréats, les réjouissances se poursuivent. Hier encore, le téléphone portable de Diane N. n’a cessé de retentir. A l’autre bout du fil, des parents, des amis et des connaissances continuent à féliciter la jeune bachelière, âgée seulement de 16 ans. « Ma joie est immense. Je rends grâce à Dieu parce que c’est lui qui a permis ma réussite. C’est vrai qu’au cours de la composition des épreuves, j’ai donné le meilleur de moi, mais on n’est jamais sûr de rien. C’est un ouf de soulagement pour moi et surtout pour mes parents qui n’ont jamais cessé de me soutenir dans mes études », déclare Diane, les yeux larmoyant de joie.

Chez les échoués, il ne fait pas autant bon vivre. Au quartier Dragage à Yaoundé, la mère de Brice O. ne sait plus quels mots employer pour calmer son fils. Candidat au baccalauréat C et redoublant la classe de Terminale pour la troisième fois, le jeune homme de 23 ans est inconsolable. Enfermé dans sa chambre depuis l’annonce de son échec, il refuse toute visite et toute alimentation. « Cette année Brice a bossé dur. Il était toujours parmi les trois premiers de sa classe. Je n’arrive pas à comprendre comment est ce qu’il a pu échouer. Tous ses camarades a qui il expliquait parfois les cours ont réussi leur examen mais lui non. C’est très douloureux pour une mère de voir son enfant dans cet état», confie la mère d’enfant attristée.

L’Extrême-Nord au bas du classement

L’examen du baccalauréat de l’Enseignement Secondaire général de la session 2016 a enregistré 104 692 candidats contre 90 759 en 2015, soit une augmentation considérable de 13 933 nouveaux candidats. Selon les statistiques publiées par l’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), sur les 103 097 candidats qui ont répondu présent aux épreuves de cet examen, 54 348 ont été déclarés admis, contre 51 036 en 2015, soit 3 312 admis de plus.

Ainsi, pour cette session 2016, l’on a enregistré un taux de réussite national de 52,72%,  ceci contre 57,14% en 2015. Soit une régression de près de 5%.

Cette année, c’est à la région du Sud-ouest  que revient la première place, avec un taux de réussite de 60%. Elle fait un bond spectaculaire en passant de la 9ème place à la première, et détrônant ainsi le Nord-Ouest qui se retrouve désormais en 4ème position avec un pourcentage de 52,86%.

La 2ème place reste à la région du Littoral qui obtient 58,09% de taux de réussite, légèrement en dessous de ses 61,01% de l’année dernière (2015). Celle-ci est suivie par la région du Centre qui gagne une place de plus en enregistrant un taux de réussite de 57,41%. L’Extrême-Nord, avec un taux de réussite de 44,52% est une fois de plus derniere de la classe. Cette position pourrait se justifier par l’instabilité que connait cette partie du pays depuis quelques années.

En tout cas, pour la plupart des nouveaux bacheliers, l’heure est actuellement à la quête d’une structure de formation supérieure.

Bravo Tchundju, camersenat@info

À lire aussi:

Mondoblog: Et de 4 ! La dernière cuvée de blogueurs de Radio France Internationale a été formée aux bonnes pratiques de la rédaction sur le web du 28 novembre au 06 décemb...
Cameroun-Italie: vers l’accord des visas courts sé... Ce projet de loi a été déposé sur la table des députés ce 20 juin 2016 au cours d’une séance plénière à l’Assemblée nationale. Lors de la visi...
Le premier hôpital de Didier Drogba inauguré à Abi... Le premier hôpital construit par Didier Drogba à travers sa fondation a été inauguré la semaine dernière à Abidjan. Installé à Attécoubé, le centre va...
Etienne Eto’o, le fils de Samuel, marche sur les t... Lundi dernier, l’ancien capitaine de l’équipe nationale du Cameroun a posté une photo de son fils sur les réseaux sociaux pour le féliciter de sa perf...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close