La situation politico-sociale du Cameroun laisse à désirer en ce moment.  Le pays traverse l’une des graves crises politico-sociale  de son existence.  Celle de Bamenda en fin d’année 2016 a remis en plein jour, l’épineuse question de l’alternance politique à la tête de l’appareil  étatique. Que deviendra le Cameroun après Paul Biya ?

 Et si l’armée prenait le pouvoir?

La crise de Bamenda a démontré ô combien la paix et la stabilité dont le Régime de Yaoundé se veut porteur, n’étaient en fait qu’une feuille de paille. Les Camerounais sont plus que jamais divisés. Cette crise socio-politique dans la zone stratégique dite anglophone du pays démontre à suffire que le Cameroun n’est qu’une bombe à retardement.  L’après Biya risque d’être très rude pour les Camerounais. Le Prince d’Étoudi « immortel » de son état n’a jamais pensé à l’alternance en 34 ans de pouvoir.

Il a envoyé l’opposition dans les poubelles de l’histoire. Il a su diviser les dinosaures de son parti pour mieux régner. Les loups aux dents longues lorgnant sa future retraite ont été jetés en prison.  Toute manifestation est réprimée à balles réelles. Sauf que depuis un certain temps, Bamenda ne semble plus être impressionné par la répression. Les hostilités d’un désordre au Cameroun pourrait dont venir des caciques du Régime. Au jour d’aujourd’hui, il est quasi impossible au Peuple Camerounais de savoir de quoi demain sera fait. Aucune personnalité n’a su se démarquer de peur de représailles. Une situation qui pourrait faire l’affaire de l’armée Camerounaise.

En effet, depuis le coup d’état manqué d’Avril 1984, Le « Père de la Nation » a toujours su faire « affaire » avec l’armée camerounaise. Elle est traitée comme une princesse. Dans un pays où la classe politique manque de leadership et donc le Peuple n’a aucun model sur qui s’appuyer, il est donc évident que la situation soit favorable à un futur Régime militaire. Paul Biya à qui un manque plus d’un an de mandat saura-t-il changer la donne pour le futur de son pays ? Nous ne perdons rien à attendre.

L’Empereur Britanikus Wonderfulus Zendé @camersenat.info/Canada

À lire aussi:

La Corée du Nord se prépare à une guerre Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a assisté aux exercices des forces aériennes nationales qu'il a qualifiés de "préparation à la guerre avec les Et...
Cameroun: Un procès Anti-Bamileke: DOUBLE CONDAMNA... VOICI LA PREUVE DU ROULEAU COMPRESSEUR Yves Michel Fotso a renoncé à se faire juger. L’homme d’affaires a décidé de ne plus se présenter devant ...
Cameroun: ouverture des négociations avec le FMI, ... Six pays d'Afrique centrale, frappés par la chute des cours du pétrole, ont annoncé vendredi à Yaoundé l'ouverture de négociations avec le FMI pour te...
Société : Vivi Flame of Hope pour une alphabétisat... L’organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) présente le droit de chaque individu a l’éducation comme, fondeme...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close